Je vais aujourd’hui vous parler du Saab 2000, avion de ligne peu rependu et peu connu, mais avec des performances hors du commun et un sex appeal certain! 

P1020410

L’idée de départ pour Saab (hé oui, Saab ne construit pas que des voitures !) était de concevoir un turbopropulseur rapide sur la base du Saab 340 existant. Sa vitesse se rapprocherait de celle d’un jet pour des couts d’exploitation inférieurs.

Le Saab 2000 fit son premier vol le 26 mars 1992 et entra en service en 1994. On peut dire qu’il fit un « flop » commercial car seulement 63 unités furent produites, en effet l’appareil ne su concurrencer les Embraer ERJ 145 et Bombardier CRJ 100/200 (Ces derniers étaient au même prix initial que le Saab 2000, mais étaient plus rapides et plus confortables). Les deux turbopropulseurs du Saab étaient plus économiques en carburant que les turboréacteurs des ERJ ou CRJ, mais ils étaient aussi plus fragiles et plus couteux en entretien. De plus, dans les années 90, la mode était aux Jets régionaux et à l’abandon des turboprops, pas assez appréciés par les passagers. Mais l’augmentation des prix des carburants courant 2000 inversa la donne, et les avions régionaux à hélices tels que les ATR et Dash 8 Q400 connurent un immense succès. Malheureusement pour le Saab 2000, sa production avait été arrêtée en 1999. Peut être aurait-il eu un succès plus important s’il avait été produit actuellement…

Au cours de sa carrière, le Saab 2000 ne connu aucun accident majeur. Il fut exploité par des compagnies régionales européennes telles que Régional Airlines (Air France), Crossair, Blue1, Carpatair, Darwin Airlines, Golden Air… De son temps, et encore aujourd’hui, il est le turbopropulseur civil le plus rapide sur le marché (avec le Dash 8 Q400) avec une vitesse de pointe de 700km/h, et une vitesse de croisière d’environ 665 km/h. Il est parfois surnommé « La Ferrari des Airs » du fait de sa rapidité et de son dynamisme. Difficile de lever son dos du dossier du siège lors du décollage ! Il pousse très fort !

En 2013, 57 exemplaires sont encore en service dans le monde, notamment chez Eastern Airways, Darwin Airlines et Golden Air.

Fiche technique du Saab 2000 :

Longueur

27.28m

Envergure

24.76m

Hauteur

7.73m

Masse maxi au décollage

23 tonnes

Masse maxi à l’atterrissage

22 tonnes

Masse à vide

13.8 tonnes

Nombre de places

58 passagers + 1 PNC + 2 PNT

Hauteur de la cabine

1.83m

Vitesse de croisière

665 km/h     

Plafond pratique

31 000 pieds (9450m)

distances de décollage / atterrissage

1285m / 1245m (variables !)

Motorisation

2 Allison/Rolls Royce AE2100A

Puissance totale

8300 chevaux (2 x 4150 chevaux)

Réservoirs

2 réservoirs, dans les 2 ailes.

Capacité en carburant (kérosène)

4.25 tonnes, environ 5900 litres.

Autonomie

2185 km

Consommation carburant en croisière

820 kg/h, environ 1140 litres/h.

L’AE2100 est la seule motorisation disponible sur le Saab 2000. C’est un turbopropulseur à 2 arbres avec un compresseur haute pression de 14 étages, entraîné par une turbine à 2 étages. On retrouve le même corps haute pression sur les AE3007, équipant les Embraer ERJ 135/140/145 ainsi que les Cessna Citation X.

L’attelage basse pression est composé d’une turbine libre à 2 étages, qui est reliée au réducteur ; Ce dernier a un rapport de réduction de 13.98, et entraîne une hélice à pas variables à 6 pales de 3.81m de diamètre. 

Le Saab 2000 dispose de 2 réservoirs de carburant, situés dans les ailes, d’une capacité de 2650 litres chacun. Il est équipé d’un système de réduction des bruits et des vibrations (ANC), comme la serie des Dash 8Q.

L’appareil dispose de commandes de vol mécaniques par câbles pour le contrôle en roulis (ailerons), et des commandes de vol électriques (Fly-By-Wire) pour le contrôle en tangage et lacet (actionneurs hydrauliques). Les trains d'atterrissage et les freins sont à actionnement hydraulique de même que la roulette de nez et les volets. Les compensateurs sont électriques. 

Le Saab 2000 possède 3 circuits hydrauliques (deux latéraux et un central) alimentant chacun des servitudes différentes avec bien sûr des redondances pour la sécurité (en cas de défaillance d’un des circuits), et de 2 circuits électriques redondants.

L"aéronef dispose d’un APU nécessaire pour le démarrage des turbines (démarreurs pneumatiques). Il possède aussi d’un FADEC qui est une interface entre les commandes moteurs et les moteurs, garantissant une consommation optimisée et une simplification des procédures de gestion des moteurs.

Le Saab est un avion spécial dans la mesure où le throttle n’est composé que d’une manette pour chaque moteur, comme sur un avion à turboréacteurs. Le pilotage des moteurs est donc simplifié.